Le signe du Gémeaux

Le Gémeaux (21mai – 21 juin) est un signe d’air, il correspond à la période de la fin du printemps et de la puberté, il symbolise tout ce qui touche aux échanges, à la communication tant écrite que verbale, aux déplacements et à la dualité. Son jour est le mercredi, sa couleur le vert, sa saison est la fin du printemps et par extension, le gémeaux représente ce qui s’adapte mais se disperse, ce qui grandit, croît et ce qui est mobile.


Son maitre est la planète Mercure; planète des échanges et de toute sorte de communication qu’elle soit verbale ou écrite, elle apporte le goût pour les rencontres, la nouveauté, le changement, les voyages et met en retrait l’aspect routinier de la vie ou des situations car Mercure n’aime pas ces côtés là, tant rassurant qu’ils puissent être.

Le Gémeaux au meilleur de lui-même


Dans ces meilleurs côtés, le gémeaux est souple, adaptable, vif d’esprit et curieux de tout, débrouillard, drôle et joyeux, son imagination le transcende, il devient alors imaginatif et créatif.

Le Gémeaux dans ce qu’il a de pire


Mais le gémeaux de par son côté double peut aussi devenir instable et opportuniste, impatient, indécis et lunatique, capricieux et égocentrique, superficiel, frôlant l’insouciance et trop changeant. Il devient infidèle, peu fiable et même menteur.

Les prédispositions professionnelles du Gémeaux

De par ses traits de caractère, le gémeaux est particulièrement doué pour des métiers touchant aux échanges tant humains (comme le commerce mais aussi pour tout ce qui touche à la presse, même la presse internationale, l’enseignement mais aussi la politique et les métiers liés aux médias : télévision, radio, internet interactif) que financiers, telles les transactions, les affaires.
Par leur côté mouvement, les gémeaux sont doués pour tous métiers liés aux déplacements, les voyages, vacances.
Doués pour s’exprimer, ils deviennent d’excellents orateurs, médiateurs, mais aussi sont doués pour les métiers liés à l’écrit comme écrivain, journaliste, rédacteur presse.
Le gémeaux sait être charmeur, il joue alors de cela pour jouer la comédie, se mettre en avant et voler la vedette quelque soient les circonstances.
Imprévisible, il aime surprendre, voir même choquer, mais il apprécie quoi qu’il arrive de sortir des sentiers battus, alors souvent, à force de vouloir innover, il s’éparpille et devient instable, sautant d’une idée à une autre sans jamais parvenir à se fixer.
Votre esprit reste perpétuellement en ébullition, ça vous apporte ce côté adaptable et communicant facilement mais à contrario, ça amène aussi un trop de dualité, un manque de franchise, et un fort côté équivoque.
Contradictoire à l’extrême, les gémeaux sont parfois froids, ils ne s’attachent pas et fuient les engagements par peur de se retrouver piégés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *